Forum Philanthrope
Bonjour ! Vous n'êtes pas connecté, vous ne pouvez pas répondre aux forum, envoyer des messages personnels ou encore lire les histoires des philanthropes...Inscrivez-vous ou connectez-vous pour profitez de tout cela !


Un empire. Un Monde. Une conviction.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionPage facebook
Envie de voir les dernières actualités du forum? Allez donc au mur des Actualités, vous verrez les dernières news concernant ce forum ! Le mur des actualités est mis à jour ! Venez découvrir les dernières nouveautés en cliquant sur le lien ci-dessous !

Retourner au Centre du PND
Vous n'avez pas encore terminé votre PND? retournez donc au centre d'accueil pour le terminer au plus vite !
Retour au Centre

Partagez | 
                                                       
 

 Le départ de Zippo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
p.b bassworld
DownHunter
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 21

Votre personnage
Nom du Héros: Giorgo delgateriosa [Philanthrope]
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Le départ de Zippo  Dim 3 Fév - 16:14

Le dépars
C'est un matin doux que Zippo se lève le sourire aux lèvres il aller enfin réaliser son plus grand rêve ,celui de quitter les plaines de Dj'ar non car ce monde est un gouffre infernale,bien au contraire c'est un endroit très prisé par les personnes riche certains terrain au bords de mer atteigne des sommes astronomique,mais ce que je voulais moi c'est changer d'air j'ai peuplé cette terre pendant près de 9ans et la je suis sur de ne pas être fait pour être sédentaire pour moi il faut que sa bouge,je ne veux pas rouiller dans la monotonie,je veux voir un nouveau monde à chaque battement de cils. Ni une ni deux il s'habille en vitesse ce matin ses parent Bossin et Maude sont partit voir un spectacle d'homme masqué qui parle en vers, je hais leur centre d’intérêt des dj'arien ces gros porc ont une vie tellement simple qu'il doivent inventer leurs propre histoire pour s'amuser pour avoir vu certaine pièce leur sujet traité son vraiment plat, sûrement a cause de la censure enfin bon je déjeune un morceaux de pain beurré trempé dans du café voilà mon dernier repas chez ces étranger enfin « étranger » je les ai connus pendant 9ans quand même et a ce qu'il paraît je suis leur fils quel bande d'imbécile ce n'est pas parsqu'il m'ont sortit de l'orphelinat que les appellerais papa ou maman ils peuvent crever j'ai aucun lien avec eux, je sors et un soleil radieux m’accueille il devais faire 22°C je place ma dague dans ma ceinture et la bloque avec le manche je quitte le quartier « des dorey » un sentiment de légèreté et de liberté m'envahis mon corps tout entier en frémis je me mis à courir à travers la ville de « felia » cinq bonne minute de course et je me trouve devants un grillage teinté d'or de 3mètre de hauteur avec des pic noir au-dessus je le longe jusqu'à arriver à un majestueux portail enfin je m'enfuis je ne peux pas me forcer de ne pas sourire je m'approche du portail et un soldat de dj'ar viens me voir je lui tend quelque bijoux que j'ai volé dans la maison de tout a l'heure et il me leva le portail sans quelconque autorisation les pot de vin sont très fréquents dans cet plaine d'ordinaire je n'aime pas cela mais je suis bien obligé car je vais pénètres dans une zone assez dangereuse de dj'ar les collines de Sylvia c'est ce qui entoure les quartier riche de dj'ar il y a déjà eu des meurtres ou des enlèvement de personne aisé pour quelque pièce d'or en même temps je les comprend ces kafro (c'est le mot familier pour designer les habitant de la banlieue) ce genre d'action leurs donnent de l'argent facile en masse, mais ce genre de chose est assez égoïste car a cause de quelques brigands c'est toute la plaine qui se fais haïr par la classe riche ce qui les met encore plus dans la merde,déjà qu'il y sont bien profond à un moment ils vont s'y noyer. Je ne compte pas trop m’attarder dans la plaine de sylvia car j'ai trop envie de quitter le désert pour découvrir les montagnes, les plaines et les forêts, pour quitter la plaine et en même temps dj'ar je devais continuer toujours au nord la-bas il y a un grillage électrique qui fait office de frontière derrière le grillage je devrais rester vigilant des bêtes féroces rôdes dans les parage, tout en marchant d'un bon train je m'imaginer ce que j'allais faire plus tard, je marcher depuis plusieurs heure pourtant aucune fatigue ni soif ne m'atteint sûrement anesthésié par la joie. Le soleil étais maintenant de couleurs orange vive et doucement descendez pour se cacher derrière les dunes j'avais encore un bon bout de chemins avant d'arrivé a la frontière je devais trouvé un toit avants la tombée de la nuit c'est à ce moment que deux homme m’interpelle « hé gamins tu va où comme sa ? » je me retourna et vu les visage de mes interlocuteurs il y avais d’abord un homme trapu et pas très grand il me fixer avec un sourire étrange a l'inverse son acolyte étais mince et élancé et possède un visage neutre mais il étais vêtus tout les deux de la même façon de la toile noir pantalon et t-shirt je leur répondit :
-A la sortie de Dj'ar pourquoi ?
-comme sa dit vu ta veste tu dois avoir une bourse bien remplis ? Dit le gros tu veux pas qu'on te l'allège
-A vraie dire je n'en possède pas
Et tu te balade tout seul tes parents doivent s’inquiéter ? Dit le grand
A vraie dire je n'en ai pas non plus
Bordel tu te fous de notre gueule on t'a vu venir de la cité de lumière tu continue a faire le malin petit con mais la t'es sur notre territoire ! Pigé les fils de riche ferment leur putain de gueule ici !!!!! cria le gros
je me mis a sourire et répondit A vraie dire je ne suis pas riche vous n'êtes pas très …..
Ta gueule!me coupa le mince bon on va te péter les chicos tu feras moins le malin
Je m'éclipsa dans la première ruelle pas très accueillant ces kafro soudain le mince sortit un couteau et le grand un glaive « Bon alors si tu dit vraie t'es rien qu'un morveux inutile alors on va te découper faut pas nous chercher gamins » je souris et sortie ma dague j'étais près a en découdre quand deux autre personne armée d'épée bloquèrent la ruelle cette fois-ci j'étais bloqué comme un rat....sauf si. Je pris appuie sur la poubelle pour m’élancer en l'air ma main pris appuie sur le pallier d'un balcon bancal,les kafro en bas me poursuivirent aussi-tôt je me hissa sur le balcon pendant que le grand kafro essayer de sauter jusqu'au balcon, je me mis sur la balustrade et visualisa la longueur entre le balcon et le toit de la maison d'en face pendant ce temps le grand ce hissais tant bien que mal sur le balcon tandis que les autres soulever le petit gros, je pris une expiration mes jambes ce contractèrent et fléchis puis j'ai fais une puissante extension mes pied décollèrent de la balustrade mon corps ce mis en extension je n'ai pas regardé le sol mais je savais que si j’échoue s'en étais la fin,ma main s’agrippa a une des poutres qui sortais un peu du bas du toit j'avais enfin réussie mais l’apesanteur ce fis vite sentir lorsque mon corps retrouva son poids j'ai cru que mon bras aller s'arracher je m'accrocha alors avec mon autre bras je mis mes pied contre le mur et je fais une traction sur la poutre puis une fois les pied sur la poutre je me mis sur le toit et je me retourna sur la ruelle je vis les kafro en bas qui m'insulter de tout les nom mais un peu plus haut l'asperge me dévisager je les humilié a 4 contre 1 je leurs avais échapper il sembler bien prendre sa revanche il sauta et planta son épée dans le mur, le mur ce torchis ce laissa transpercer comme du beurre il pris appuie sur son arme je me mis à courir de toit en toit ce n'est pas chez moi il ne faut pas faire de bavure en le tuant mais sur les toit tout le monde me verra l'égorger je posa le pied sur un toit assez bas mais le toit ne m'a pas stopper mon pied s'y enfonça puis ce fus au tour de ma jambe,puis l'autre soudain il eu un grand craquement et mon corps tomba a travers la toiture. J'ai mal à la tête et du mal a respirer il y a beaucoup de fumée ma gorge et mes yeux me pique le sol est également jonché de morceaux de toiture je leva la tête et vis un troue béant dans le toit un filet sucré de soleil s'en dégage alors qu'en bas c'est un bordel monstrueux merde les habitant de cette maison vont être en rogne contre moi soudain une porte en face de moi s'ouvrit avec énergie j'y distingua la silhouette svelte d'un femme sa y est je suis mort soudain il y eu un cri l'autre abrutis qui me poursuivez tomba lui aussi dans le trou il m'écrasa la femme hurla « Jinta c'est toi ? Tu fous quoi bordel tu viens de tout péter! » « Tante ginna ??? » dit mon agresseur « ramène tes fesse tu va me le payer très cher d'avoir détruit la baraque !! » c'est à ce moment que je parvins a m'extirper des grava la tante interpellé par le bruit se tourna vers moi sans qu'elle puisse parler l'autre s'écria
-C'est toi le bâtard qui s'est enfui et qui à défoncé le toit !!
-Alors en plus tu étais entrain de raquetter un inconnu ??? tu ne perd rien pour attendre dit la tante
-je pris la parole, pardon pour le dérangement j'ai quelque pièce d'or pour vous dépanner
-JINTA je pense pas t'avoir éduqué pour tuer des personnes !! puis elle pris une voix mielleuse pour me parler non ne n'inquiète pas ce n'est pas de ta faute c'est plutôt a moi de m’excuser pour jinta mais ne reste pas la viens prendre un thé puis repris un regard grave et toi range moi tout ce bazard !!
-heu oui … je me leva perplexe de sa réaction
Jinta resta planté dans les gravas et commença a grommeler je passa la porte je me trouvé dans une salle de taille moyenne qui sent le renfermé et la moisissure il y avais une grande table dans le coin droit au font il y a une gazinière une poubelle un frigo et un four à cotés il y a une porte puis un garde-manger à ma gauche il y avais une autres porte et a ma droite un couloir étroit je m'avança au centre c'est le salon il y avais juste une grande table et 8chaise sur une des chaise se trouve une jeune femme qui devais avoir la vingtaine elle été entrain de lire elle avais des cheveux brun tombant un teint de peau mat presque noir le livre qu'elle lis semble bien gros pendant que je l'examiner la tante reviens avec des gâteau et me dis en souriant « elle est mignonne ? Elle s'appelle silvia,c'est ma nièce » silvia quel nom original c'est comme si on appeler un enfant « doris » sa nièce aussi alors sa doit être la sœur de l'autre asperge mais elle ne le lui ressemble en aucun point physique ou morale elle a entendu qu'on parlais d'elle alors elle leva la tête de son bouquin et me regarda d'un regard doux puis elle dit « bonjour » je lui répondit aussitôt
-Salut
-sert toi .. heu au fait tu t'appelle comment petit ? Dit la tante
-je pris un gateau sec et répondit je m'appelle Zippo tramp(équivalent anglais de globe-trotteur)
-Zippo ce n'est pas très commun sa dit silvia
-oui c'est un nom très original je trouve j'aime bien tu viens d'où tu as des parent ? Dit la tante
-Je viens de Felia et malheureusement je n'ai plus de parent depuis longtemps
-Comment tu a pu vivre a felia sans famille ? dit silvia étonné
-enfin j'ai été adopté a felia dès l'age de 9ans mais cet famille d’accueil je ne les comparerais jamais a une famille c'est d’ailleurs pour cela que je les ai quitté
-Je comprend ce que tu veux dire dit la tante mais même si tu trouve que ta vie ne te conviens pas cela ne veux pas dire que la leur aller mal tu va leur laissé un troue béant dans leur cœur et je suis bien placé pour tenir ce genre de propos, à sylvia tout le monde m'appelle tatie car tu te trouve dans un refuse pour enfant donc je te conseille de ne pas trop agir trop égoïstement pense a tes parents certes adoptif mais qui doive se sentir très mal de ne plus te trouver.
-Disons que sa seras leur sanctions pour m'avoir trop couvert et entraver et m'avoir toujours traité comme un enfant moi je ne suis pas compatible avec ce genre de personnes ne même ce type de vie je dois bouger découvrir le monde je veux m'instruire mais loin des cahier et des cours j'en ai marre de la théorie il me faut de la pratique !
-Tu est jeune sa se sent dans ton auras tu me fais penser a silvia ou d'autre enfant dans leur enfance ce coup de nostalgie me donne envie de t'envoyer dans un flot de liberté mais promet moi de ne pas t'y noyer dit la tante
-D'accord merci tatie dit-je en souriant
-ed,al vous pouvez emmenez ce jeune à la frontière sud ? Je vous prête la jeep
-bien sur tatie
dit un homme d'environs 25ans noir de peau il me fis signe de monter dans la jeep dehors je courus et me mis à l'arrière cette femme je n'ai pas connu son nom mais elle m'a prouvé que les kafro ne sont pas si mauvais qu'on le disais cella me réchauffe le cœur je posa un dernier regard a cette maison presque en ruine a la fenêtre je vis jinta toujours entrain de nettoyer la jeep démarra le voyage étais de courte durée environ 30minute avant que le moteur s’arrête je me dépêcha de sortir j'étais a une centaine de mètre du fameux grillage électrique à ce que l'on dit il est électrique a cause des bêtes sauvages qui rôdent à l'approche du grillage un sentinelle s'approcha de moi et me dit « non gamins on passe pas t'es de felia c'est sa ? » je hocha de la tête « désolé ce chemins est trop dangereux surtout la nuit fais demis tour rentre chez toi »
-je n'ai plus de chez moi
-hien ? Dit le soldat
-enfin mon chez moi est devants jamais derrière moi
-Non je ne peux pas te laisser pass....
Je me mis a courir vers le grillage puis je m'y accrocha et essaya de passer je n'ai pas de temps a perdre avec eux soudain le soldat s'écria « activer le courant le mioche doit pas s'échapper ! » dans ma course j'entendais des phrase comme 'c'est lui l'enfant recherché il faut le rattraper' 'vite rattrapez- le' mon ascension du grillage au début a été très rapide puis perdu de sa vitesse j'étais bientôt au sommet ornée de barbelé j'avais les main scotché a la barre qui maintenais les barbelé en bas je les voyer s'agiter en criant d'activer le courant,je pris une impulsion sur le grillage avec mes pied et plia mes coude je me tenais maintenant à la verticale sur la barre puis je pris une seconde impulsion avec mes coude pour m'élancer au dessus des barbelé en survolant je me remis droit et je posa mes pied de l'autre côtés des barbelé je commença a descendre quand je sentit mes triceps ce contracter et mes jambes avec je me fit éjecter avec une grande force il venais d'activer le courant je tomba sur le ds dans le sable qui sembla être dur comme de la pierre je me leva en vitesse et je me mis a courir, devants moi il y avais deux chemins sois a gauche il y avais des dunes ou a droite une végétation sûrement près d'une super-oasis je pris la direction de gauche j'avais plus de chance de m'y cacher le soleil étais pratiquement couché et le vent frais de la nuit commencé a se faire sentir cette forêt étais vraiment magnifique elle étais calme et reposante pas comme sylvia ou les cri ou autre bruitage étais omniprésent il y avais un sentiment de sécurité j'avais couru assez longtemps et avais du mettre pas mal d'intervalle entre mes poursuivant je pouvez me permettre de marcher car j'étais exténuer il devais être 22h si ce n'est pas plus en force de marcher je suis tombé sur une clairière avec au milieux un petit lac c'est un endroit magnifique la pleine lune éclairé cet endroit d'une couleur bleuté apaisante je me mis a courir en direction du lac je suis assoiffé l'air étais frais cela me changer du soleil de plomb qu'il y avais aujourd'hui j’affleure l'eau avec ma main elle étais fraîche c'est parfait pour étancher ma soif je commença à mettre les main en creux pour récolter l'eau et me la diriger sur mes lèvre et ma langue sèche c'est un vraie bonheur de boire je repris cette action a plusieurs reprise rapidement soudain j’entendis un grognement je me leva et sortit ma dague je me retourna et regarda dans toute les direction j'étais inquiet autour de moi il n'y avais que des que des hautes herbes ou de la caillasse de plus la lumière étais plutôt bonne dans la clairière mais pas autour alors que les bêtes sauvage n'ont pas de problème pour y voir je commença a avoir peur ces genre de monstre effraie tout le monde chez nous et la je suis seul contre un ou plusieurs d'entre eux de l'autre côtes du lac je vis une grande silhouette se dresser vers moi, non ce n'est qu'un rocher mon imagination me joue des tours je me retourna et un animal sortit d'un buisson il étais sur 4pattes devais mesurer 1m80 de long et 100cm de haut avec un pelage brun foncée des oreille pointue et levé une mâchoire gigantesque sa tête allongé c'est une sorte de gros chien avec un pelage rugueux il sauta sur mon j'ai pu m'échapper en l'esquivant en l'effleurant il me fixer avec ses yeux couleur sang,les dent serré et le poil hérisser puis il grogna d'un ton fort ,je me mis a courir aussi vite que je peux je m'impressionner moi même avec cette vitesse mais ce monstre aussi est très rapide et ne tarda pas à me rattraper j'étais bientôt a la sortie de la clairière il voulu me mordre je sortit ma dague et je suis déporter je lui donna un coup vertical mais il attrapa ma dague dans la gueule et serra les croc je sentit la force de ses croc du bout du manche je tira d'un coup sec lorsqu'il voulu la remordre je lui entailla la joue,rapide coup d’œil sur ma lame elle étais gravé de ses croc si il l'aurais encore croqué elle se serais péter il ralentit a cause de sa blessure j'arrive enfin à la fin de la clairière il y avais un amas de rocher je pense lui échapper en me cachant mon gabarie me le permet a une trentaine de mètre de la pseudo-montagne je distingua dans la pénombre d'autre yeux rouge,puis une autre sa doit être leur nid merde puis un hurlement un effroyable hurlement me glaça sur place mes genou me lâchèrent et je tomba a terre je me mis a transpirer a trembler ils étais au moins une dizaine devants moi a me fixer de leur yeux de bêtes enragé mais se n'est pas tout sur la corniche la plus haute il y en avais un autre de ses monstre mais de pelage blanc yeux couleur argent mais surtout il étais beaucoup plus gros et fort que les autres sa doit être le chef de la meute merde j'ai si peur que mon corps ne veux plus réagir aller défend toi ! Soudain un monstre bondit sur moi j'ai ma dague en main mais n'arrive pas à la lever c'est donc.....la fin ? Au même moment une balle frôlent mes cheveux et se plante dans la gueule de l'abomination dans un râle il aller s'écraser sur moi alors je suis vite jeter sur le côtes mais il s'écrasa sur ma jambe gauche un telle pression sur ma jambe est insoutenable je posa mon regard sur les monstre et remarqua qu'il ne me regarder plus mais de l'autre du lac je jeta aussi un regard c'était oui les gardes de felia j'entendit le chef des soldat parler « OK les gars on a trouvé les mioches il est dans une embuscade de wardog il y a même un esprit céleste on va essaye d'en tuer un maximum et on ramène le gamins ok les gars ?!!!!!!!! » il y eu un grand « OUAIIIIIII !!! » général. Les soldat coururent dans ma direction les wardog n'ont pas bronché lorsqu'il se trouver au milieux du lac les première balle sifflèrent les wardog s'élancèrent en synchronisation sauf le blanc ne broncha pas « Tirez les gars !!!!!! » dit le chef certain wardog tombèrent sous les balles mais beaucoup continuèrent je suis impressionné qu'il ai mobiliser tellement de soldat juste pour moi les wardog sont si impressionnant,les wardog arrivèrent sur les premier homme un coup de croc dans le coup et c'est la tête qui pars je rester sans voix devants cette scène horrible un soldat arriva près de moi il avais passé le lac par l'autre cotès et me dit rapidement « ok petit l'attaque est une diversion dès que on sort de la clairière on stoppe le combat donc je te débloque du monstre puis tu va courir aussi vite que tu peux a l'endroit on est apparue ok ! Il va de ta et de nos vie » il poussa le wardog et me leva j'avais horriblement mal a jambe et puis... si il me sauve je vais retourné la-bas je ne dois pas faire demis-tour que doit-je faire ? Il commença a courir tandis que je rester planté sur place il se retourna et me fit un grimage de peur et de haine tout a coup un flash blanc passa devants moi et pris le soldat a la gorge c'est le wardog en haut de la colline mais je ne comprend pas il aurais du me tuer en premier j'étais sur son chemins son pelage s'imbiba du soldat et il me fixa étrangement je trouver ses yeux magnifique on dirait qu'il ne veux pas m'attaquer dans son regard il n'y avais que de la compassion aurais-t-il compris mon but ? Aucun d'entre nous bouger malgré qu'a une centaine de mètre une bataille fessais rage ce wardog avais confiance en moi il n'étais pas sur ses garde je ne comprend plus rien puis un balle fonda dans l’œil de ce wardog puis j’entendis un homme crier « Je l'ai eu j'ai eu l'esprit céleste hahahahaa MHAURRRG » ce sont ces dernière parole mais je me a pleurer et à courir vers l'esprit céleste puis la voix roque du chef atteint mes oreille « Casse toi de la on va l'achever t'a déjà fait foiré le plan alors m'énerve pas plus gros con !!!!!!!!!! » mais je contempler cet pauvre bête j’arrache un bout de ma manche couleur rouge et lui banda l’œil pour éviter les infection et hémorragie pourquoi je fais sa je ne sais pas je ne comprend pas trop j'ai pas toute les cartes en main mais je le sens que c'est la meilleur solution. Le chef repris « Sniper descent moi ce petit con la mission a échoué il ne mérite que la mort je venais de finir le noeu et l'esprit me contourna et se plaça dans mon dos et l’entendit le bruit du sniper je ferma les yeux par réflexe mais quand je les ai rouvert je n'avais pas mal je me tourna et je vis l'esprit la balle dans la gueule en un éclair il lacha la balle et me mord le bras, les yeux écarquillé la bouche grande ouverte j'ai l'impression qu'il m'avais cassé le bras l'os broyé je me mis a crier et tomba a terre la bouche plein de sable la douleur me fis m'évanouir.
Je me réveilla sur un sol doux mes yeux mirent quelque seconde a s’habituer au rayon lumineux du soleil après sa je baissa la tête et remarque que j'étais sur l'esprit céleste qui courais à vive allure je pris panique regarda d'un coup d’œil mon bras il n'avais rien juste une légère marque de croc puis j'entendis dans ma tête
-Enfin réveillez se n'est pas en fessant la grasse matinée que tu découvrira le monde, le monde appartiens à ce qui se lèvent tôt
-Il se passe quoi ?
-Ha oui tu viens de découvrir la télépathie seul les esprit céleste peuvent communiquer par ce moyen
-Mais je suis pas un esprit céleste !
-Si depuis cette nuit quand je t'ai mordu ce n'est pas une morsure ordinaire c'est un peu comme notre moyen de reproduction si tu veux
-Mais ou allons-nous ?
-Nul pars et ailleurs sa te va comme destination ? Je sais bien que sa te conviens j'ai lu en toi comme dans un livre ouvert c'est bien ça sa veux dire que tu veux partager tout se que tu possède avec tout le monde j'ai bien choisie mon successeur. Ton but dans la vie est bien louable alors je vais t'aider a exaucer ton souhait ne me remercie pas sa fais plaisir alors prêt pour l'aventure Zippo ?
-Prêt ! Dit-je le sourire au lèvre, mais au fait tu t’appelle comment ?
-Appelle-moi wolf
-OK c'est partit zippo et wolf en avants dans le nouveaux monde !!!
Revenir en haut Aller en bas
Kayako Shu
Général
Général
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 22

Votre personnage
Nom du Héros:
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Dim 4 Aoû - 21:29

Encore une victime achevée par la chasseuse de l'ombre, c'était sa 20 eme, mais en vérité, elle en avait marre de s'en prendre aux humains. Ce qu'elle voulait vraiment c'était chasser des Démons, non pas des petits Démons inoffensif, mais des grosse bête immonde et dangereuse qu'on trouve très rarement dans les régions. Kayako continua son voyage. Vêtu d'une longue cape noir, pour ne pas qu'on la reconnaisse. Car en tuant de nombreuse personnes innocente, La jeune chasseuse se fit connaître dans certaine régions.

Il faisait nuit et la jeune femme commencé à avoir faim, malheureusement aucun village en vue... Elle décida donc de s'arrêter. Quelques heures passes et toujours rien à manger. Kayako commença à se sentir mal. Elle tomba.
A son réveille, la chasseuse ayant du mal à reprendre ces esprit, elle remarqua tout de même qu'elle se tenais dans quelque chose de tout doux. Un lit.


*Comment ? qu'est-ce que je fabrique ici ?!*

Kayako se redressa avec délicatesse, car elle avait encore la tête qui tourne. Ne se sentent pas capable de se lever, elle préféra rester assise. Les armes de la jeune femme n'était pas à ces côté.

* Qui m'a emmené ici ?...*

Plusieurs fois elle se posé cette question. Soudain, la porte s’ouvrit et une petite fille apparu:
-Bonsoir madame...
Elle était terrifié, ses mains, portant un plateau avec un bol de soupe et du pain, tremblé de peur. Mais se n'était pas le moment pour en faire sa victime, alors Kayako pris la parole:

"Petite ? Approche s'il te plaît..."
La gamine, s'approcha de la chasseuse sans dire un mots et posa le plateau sur le lit avant de lui laisser la parole:

" Je ne veux pas savoir comment je suis arrivée ici et grâce à qui, je veux juste mes armes, tu sais ? deux dagues avec des tâches de sang sur la lame ? Apporte les moi, et pour vous remercier je ne vous tuerez pas..."
Kayako se leva puis remit ces bottes en cuir en attendant que la fille lui rapporte ces armes, mais celle si renonça:

-N..Non, vous devez manger avant et seulement après vous pourrez partir madame...

" Ecoute moi bien, tu fais se que je te dis car j'ai pas besoin de mes dagues pour tuer une petite fille comme toi compris !"

- a quoi bon, mourir ne me fais pas peur, j'ai perdu mon papa et ma maman alors je n'ai pas peur de la mort ! Je vis avec mon Démon depuis 2 ans et je...

"Attend qu'à tu dis? Ton...Démon ?"

En vérité Kayako s'était évanoui non loin d'une maisonnette abandonné , et c'était le Démon qui a porté la chasseuse jusque là-bas. La petite fille lui raconta toute l'histoire pendant que Kayako commencé à manger. Mais tous se que voulais la chasseuse c'était voir son Démon.
Quelque temps après, la gamine eu plus confiance en Kayako et accepta de montrer son compagnon.
Une bête immonde, avec de grande dents, il faisait le double de la taille à Kayako. Son premier Démon, elle n'en avait jamais vu au par-avant. C'était l'opportunité pour elle de tenter sa chance:


" Merci pour se repas légé, je m'en vais maintenant, mais avant j'ai quelque chose à régler..."
Sa proie était devant elle, prête à être massacré. C'est alors que Kayako lui lança un sort d’immobilisation sur la Bête, pour ne pas prendre de risque. Elle sorti ensuite ces dagues puis se jeta sur le Démon. Elle commença à lui planter ces lames dans les yeux. Un coup de pied lançé dans la gueule de la bête qui le fit faire une grosse chute. La petite fille se mit devant son Démon pour vouloir le défendre, mais Kayako lui donna un grand coup dans la figure , la gamine se cogna ensuite contre le bord de la table, mais c'était un coup fatal pour elle et ne se releva pas. La chasseuse tua donc son premier Démon.

" Ce n'ai pas une gamine qui se mettra entre ma route...Pff"

Sur ces paroles, elle sorti de la maisonnette recouverte de sang, et repris son voyage.
Le lendemain, Elle se rapprocha d'une ville. Mais personne sur le chemin.
Un bruit au loin intrigua la curiosité de la jeune femme, elle se mit en position de combat.
Trois cavalier armé avec d'étrange visage, se dirigent vers elle.


* Quoi ? qui sont ses gens ?*

Se sont peut être des gardes de la ville ? Se rapprochant de plus en plus, l'un d'eux jeta une lance en direction de Kayako mais celle-ci l'esquiva avec justesse. La chasseuse se retourna vers la lance, une aura l'entouré. Mais sans faire attention, le cavalier passant au côté de la fille, il lui donna un coup dans le dos. La chasseuse tomba et n'arrivé pas à se relever. Non loin elle aperçu une lueur célèste.. Encore une menace ?

Revenir en haut Aller en bas
p.b bassworld
DownHunter
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 21

Votre personnage
Nom du Héros: Giorgo delgateriosa [Philanthrope]
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Mar 6 Aoû - 15:55

Il était environs 12h quand Wolf courais sur le sable brûlant portant Zippo à vive allure, zippo étant curieux sur les esprit céleste bombarder wolf de question :
-Tu va vite, sa ne t’épuise pas trop ?
-Une vitesse à 40Km n'est pas très rapide pour moi, c'est comme si je trottiner, et puis nous sommes assez solide, tu verras
-Mais, si je suis un esprit céleste, pourquoi je garde une forme humaine, je ne comprend rien ?
-Sa tu le comprendra le moment venue dit il en souriant
-hien ? Sa dois être une transformation progressive, mais pourquoi tu m'a fait sa ? Je ne veux pas devenir un animal sanguinaire!
-Tu en déjà un, l'homme est l'animal le plus meurtrier au monde, mais ne te pose pas trop de question l’expérience est la meilleur façon pour apprendre !
-hum, peut être....

Suite à cet discutions wolf accéléra après une bonne heure de route, ils arrivèrent dans un petit village « on va faire un petit arrêt zippo, on va boire et manger un peu » A peine arrivé tout les regard était braqué sur Wolf, d'abords étonné,puis par peur, wolf marcha un peu au pas avant de totalement s'arrêta, Zippo descendit, un homme assez menue, petit avec le visage rouge, se rapprocha de celui-ci et dit :

-bienvenue à Racoon, je suis Gary le maire de ce petit village, je vais vous demandez de continuer votre chemins sans vous arrêter ici, nous n'avons pas confiance en votre bête.
-Mais elle ne vous feras rien, je vous promet, on veux juste trouver de quoi ce désydrater et manger un peu, j'ai de quoi payer.
-Ce n'est pas que nous ne voulons pas de client, mais même dresser on ne sais pas ce qu'il se passe dans la tête d'un animal, et l'ont dirait un wardog, ce genre de bête à mauvaise réputation quand ils sont affamé ils peuvent s'en prendre au villageois, vous ne nous apporterais que du malheur maintenant dégagé.

Le visage des villageois avait changé, il était plein de colère et braqué sur Zippo puis il entendit dans sa tête (partons, si nous restons on va se faire descendre,) alors sa un mot zippo monta sur wolf qui s'empressa de partir après quelque minute de silence Zippo le cassa :

-Merde, c'est qui ces types ! Ils se prennent pour quoi ?
-Ce n'est qu'un village reculé, ils ont peur de l'inconnue, l'homme à souvent ce trouble c'est le genre de personne qui ne s’aventure jamais loin de leur terre. Ils ne faut pas s'attarder sur ce genre de personne ! Tiens, je sens des....wardog, il dois avoir une oasis pas loin car ils sont beaucoup, allons voir.
-heu d'accord, je crève de soif.

Effectivement, tout près de là il y avais un super-oasis, Zippo eu des frissons en repensant à la nuit dernière mais il resta confiant tant qu'il était avec wolf, à peine arrivé il y avait une bonne dizaine de Wardog, wolf se rapprocha du lac et se mis à laper, zippo descendit et bu à son tour c'est à se moment que Wolf se rendit compte que quelque chose clochais, il n'y avait pas d'esprit céleste avec eux (zippo reste sur tes gardes ils risquent de nous attaquer!)
-Hien quoi??mais ce sont nos allié les wardog ?
-Pas ceux-là ils ne connaisse pas les esprit céleste, ce sont des tribu sanguinaire qui tue quiconque se mettra en travers de leur route, nous sommes sur les territoire, ils attende le bon moment pour attaquer, on ferais mieux de partir.
Quand zippo tourna le dos, un wardog lui bondit dessus, wolf l'intercepta et dit (il faut fuir) avant de l’éventrer d'autre infamie se ruèrent sur eux, mais juste avant de l'atteindre, un coup de canon retentit et un homme cria
-Soldats le piège est une réussite ! Tuer toute ces abomination, ils ont trop fait couler le sang pour rester en vie ! (Merde il fallait que des humain s'en mêle va les voir, je m'occupe des wardog) zippo s'executa et couru vers les soldats
-Mais tu fous quoi ici gamins ?
-(invente un truc n'importe quoi) je suis chasseur de wardog accompagné de mon chien de combat ! Je vais vous épaulez !
-tu n'a pas l'air très armée tiens prend cet épée ! Et tache de pas mourir gamins, je sais pas ce que tu me raconte mais je te crois pas
(montre leur wolf ce qu'on sais faire!)
Zippo s'élança vers un wardog, ses réflexe été excellent, il l'esquiva de justesse et lui mis la lame de la gueule avant de lui arracher un bout le lèvre, pendant que Wolf s'attaque à un autre wardog en lui mordant la nuque les soldats essayer de les aider, mais ils était bien plus faible que ce duo de choc, soudain un wardog bondit sur zippo, il lui donna qu'un seul coup de poing, et le monstre tomba à terre (c'est donc sa la puissance d'un esprit céleste?) Au bout de quelque minute le dernier wardog s'écroula, une dague planté dans l'épaule, la gueule ensanglantée et du plomb dans la patte, bilan seulement un soldat blessé

-Je ne penser pas qu'on arriverait à descendre autant de monstre avec aussi peu de casse
-(on aurais pu partir sans les tuer!)
-(non malheureusement, ils nous auraient suivie et c'est ce genre de monstre qui effraie les homme, qui ensuite s'en prenne au vraie wardog)
-Gamins, tu dois être épuisé, venez au village, vous serez nos invité d'honneur, quel est ton nom ?
-Je m’appelle, Zippo et voilà mon familier Wolf

C'est alors escorté par les soldat que le groupe se mis en route pour la ville de Yunda, elle était
entouré d'une grande muraille, ils disent que c'est pour se protéger des wardog.

-Mais il y a tant que sa ?des wardog. dit Zippo
-C'est une vraie malédiction, ils sont partout ! Merci du coup de main encore une fois
-Vous savez il existe deux type de wardog, ceux qui s'attaque aux homme, et les pacifiste peut être que vous en voyer beaucoup mais combien vous on attaqué ?
-nous le savons parfois on se trompe, mais c'est le prix a payer.

Les 8 wardogs tué était portée par des soldat leur fourrure et leur canine sont vendue à prix d'or, de plus leur sang sert à fabriquer des médicaments, c'est la principal source de revenue ce cet ville, qui maintenant peut vivre un peu plus aisément que les autres village autour, Arrivé là bas il était déjà 7h du soir, la route à été longue, mais sa en valais la chandelle arrivé sur place il y avait un gigantesque banquet, c'est une coutume, c'est pour récompenser les chasseur de wardog. Au début le village avait peur de wolf, amis quand zippo expliqua la situation,cela rassura tout le monde, la fête dura longtemps, même si il aimais bien les personne, leurs méthodes rester trop cruelle, ils ne les tuer non pas car c'est une menace, mais pour leur corps. Vers 22h le soleil commencer à se coucher, et zippo décida de faire un tour de la ville avant de rentrer à l’hôtel là ou on lui avais donné une chambre 1heure après, ils se trouver dans une zone un peu moins éclairé et plus pauvre, là ou les marché noir fessais fureur, de plus le soleil avait disparue, Zippo se sentit mal et tomba au sol wolf dit

-sa commence !
-quoi qu'est-ce qui commence ??
Il sentit une violente douleur dans la poitrine, il sentit ses os grandir, sa peau s'étirer, ses muscle gonfler, ses poils s'étendre, ses dent devins pointue, et ses oreille s'allongèrent tout sa en quelque seconde, il était comme wolf mais son pelage est noir et ses yeux sont rouge :
-Il se passe quoi ?
-Comme je t'ai mordu la nuit, les hormone qui te transforme en esprit céleste agissent qu'a cet période-là

Avant qu'il puissent répondre il entendit « PUTIN, des Wardog, ils sont énorme venez si ont les bute on va se faire des couilles en or !!! » soudain une balle frôla zippo « merde !! il fait trop sombre apporter des torches ! » (vite partons zippo!)
zippo et wolf se mirent à courir

-(mais il se passe quoi?ils sont pas humain ? On leur a rien fait)
-(ce qui les a dénaturé c'est l'amour de l'argent, nous somme dans les quartier pauvre, mais partons de cet cité je ne l'aime vraiment pas!)
-(parfait on est sur la même longueur d'onde)
Zippo courais vraiment vite, quel bien être sa fais le vent qui souffle sur mes poil, cet sensation, j'aime vraiment être un esprit céleste, une bouteille éclata juste à cotés de wolf et dit (accéléré Zippo!) après 5bonne minute de course il arrivèrent aux porte d'entrée qui sont entrain de se refermer, wolf accélérât esquiva les gardes et partit, zippo tenta de faire de même, mais la lance d'un des garde toucha son épaule, malgré la douleur il accéléras et s’enfuie de cet cité de fou
-Et maintenant on va où ?
-Je ne sais pas mais loin de ces fou !
Revenir en haut Aller en bas
Kayako Shu
Général
Général
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 22

Votre personnage
Nom du Héros:
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Mar 6 Aoû - 19:04

La blessure que venait d'avoir la chasseuse était profonde. Elle a réussi se débarrasser d'eux par chance. Au loin elle aperçue une ville, Kayako décida donc de se diriger vers celle-ci. Le sang de la jeune femme attiré l'intention de nombreuses bêtes sauvage, elle se dépêcha de trouver un endroit où se soigner. Arrivé sur la place, une foule attiré l'intention de Kayako. Les villageois donner une sensation de peur en regardant un jeune garçon et sa bête.

-bienvenue à Racoon, je suis Gary le maire de ce petit village, je vais vous demandez de continuer votre chemins sans vous arrêter ici, nous n'avons pas confiance en votre bête.
-Mais elle ne vous feras rien, je vous promet, on veux juste trouver de quoi ce désydrater et manger un peu, j'ai de quoi payer.
-Ce n'est pas que nous ne voulons pas de client, mais même dresser on ne sais pas ce qu'il se passe dans la tête d'un animal, et l'ont dirait un wardog, ce genre de bête à mauvaise réputation quand ils sont affamé ils peuvent s'en prendre au villageois, vous ne nous apporterais que du malheur maintenant dégagé.

Le garçon sans dire un mot monta sur son animal et partirent en direction de la sorti. Kayako ne pouvait pas se faire bannir maintenant sans se faire soigner d’abord, elle parti se cacher dans une ruelle en attendant que la nuit tombe.
La nuit commencé tomber, Kayako vit plusieurs personnes se dirigeais vers un bâtiment, c'était le moment pour elle de trouver quelque chose pour la soigner. Elle sorti de la petite ruelle en faisant attention que personne ne la vois. De justesse, la porte d'une petite maison était entre ouverte. La chasseuse ne se gêna absolument pas, elle entre sans faire un bruit. Personne à l'intérieure, étrange se disait-elle.

La jeune femme s'installa prés du lavabo au fond de la maison et pris une serviette, elle laissa tomber ces vêtements pour se passer un coup. Kayako se mit dos au miroir cassé pour observer sa blessure, elle n'hésita pas à frotter le plus fort possible sur sa plait, même si elle devait souffrir.
Quelque temps âpres la blessure nettoyé, la chasseuse se rhabilla et sorti de la maison discrètement pour reprendre son voyage.
*Comment on peut laisser sa maison sans surveillance, il y a vraiment des cas...*

Il commençait à faire froid dans le désert, mais cela ne la gêna pas. Un peu plus loin, une autre ville entouré d'un muré, Un panneau indiqué le nom de la ville "Yunda" .Des gardes gardant l'entrée, elle préféra rentrer par un autre endroit. La jeune femme grimpa par le lierre accroché au mur puis sauta par dessus le mur.
Kayako arriva dans une zone de la ville assez sombre. Au loin le garçon de la dernière fois apparu avec sa bête. Sous les yeux de la jeune femme, celui-ci se transforma en un monstre. sa peau s'étirer, ces poils s'étendit, ces dent devins pointue, et ces oreilles s'allongèrent tout sa en quelque seconde, il était comme son animal mais son pelage était noir et ces yeux sont rouge.
Kayako ne se montra pas, à ce moment là des hommes remarquèrent aussi les deux bête, l'un d'eux leur tira dessus, se qui frôla le garçon transformé. Ses deux là prirent la fuite

"Je ne peux pas le laisser s'échapper, c'est peut être un Démon" Kayako leur couru après, elle passa devant les hommes qui les avaient attaqué. Mais la bête était rapide.
près 5 bonne minute de course il arrivèrent aux porte d'entrée qui sont entrain de se refermer, la bête accélérât esquiva les gardes et partit, le garçon transformé  tenta de faire de même, mais la lance d'un des garde toucha son épaule, malgré la douleur il accéléras et s’enfuie de cet cité de fou.
La jeune femme n'eu le temps de passer par les portes, alors elle chercha un autre endroit pour sortir. Elle trouva des caisse qui se superposer, elle escalada ses caisses et passa au dessus du muré. Kayako entendit au loin :


-Et maintenant on va où ?
-Je ne sais pas mais loin de ces fou !

La chasseuse pris une dague en main puisse dirigea vers eux :

" Stop ! Vous irez nul par sans m'avoir dit qui vous êtes, ou plutôt qu'elle Démon êtes vous ?"
D'un air sérieux son regard se posa sur le garçon en attendant sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
p.b bassworld
DownHunter
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 21

Votre personnage
Nom du Héros: Giorgo delgateriosa [Philanthrope]
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Mar 6 Aoû - 20:38

A peine sortie de la ville wolf remarqua une silhouette sur le mur de la cité, qui bondit sur eux pour leur bloquer le passage, il fessait sombre mais Zippo remarqua la silhouette d'une femme, elle était svelte et élancé, puis il remarqua qu'elle tenais une dague, juste avant d'arriver à elle, celle-ci dit :

" Stop ! Vous irez nul par sans m'avoir dit qui vous êtes, ou plutôt qu'elle Démon êtes vous ?"
D'un air sérieux son regard se posa sur Zippo en attendant sa réponse...

Il voulut répondre, mais la seul chose qui sortait de sa bouché était des grognement (ne te fatigue pas, sous cet forme tu est incapable de communiquer avec les hommes, on va passer en force!)
C'est d'abords wolf qui s'élança, et voulu lui mordre le bras, d'un geste souple leur agresseur esquiva son attaque, elle essaya de riposter mais sans succès, puis Zippo arriva son épaule commencer à lui faire vraiment mal, quand il passa à cotés de la mystérieuse femme elle pu lui remetre une autre entaille sur l'épaule, la blessure était en forme de croix, suite à se coup il s'écroula sur le sable tiède, ses force vidée,
(zippo, elle va te tuer si tu garde cet forme, pense à un truc apaisant ! Vite!),
( un truc apaisant facile à dire j’entends la mort équipé d'une dague se rapprocher pas à pas, hien le souffle du vent sur mes cheveux, je suis sur une plage, sans personne autour, juste le cri des mouette qui me bercent, je me sens si apaisé c'est wolf qui me montre toute ses image ?) petit à petit la bête repris des trait humain quand il était entièrement humain, il se mis sur le dos, la blessure lui fessait un mal de chien et dit :

-Pitié je sais pas c'est quoi un démon ! Mais je suis pas ce genre de truc, je ne sais même pas qui je
suis ni où je vais, je veux juste vivre. Ensuite il tomba dans les pommes.

Puis wolf se mis entre les deux personne et lança un regard à glacer le sang
Revenir en haut Aller en bas
Kayako Shu
Général
Général
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 22

Votre personnage
Nom du Héros:
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Mer 7 Aoû - 10:28

" Stop ! Vous irez nul par sans m'avoir dit qui vous êtes, ou plutôt qu'elle Démon êtes vous ?"
D'un air sérieux son regard se posa sur le garçon en attendant sa réponse...
Mais celui-ci ne faisait que grogner, incompréhensible pour la chasseuse.
C'est d'abords Son animal qui s'élança, et voulu lui mordre le bras, d'un geste souple la jeune femme esquiva son attaque, elle essaya de riposter mais sans succès, puis le tour du garçon transformé arriva, son épaule commencer à lui faire vraiment mal, quand il passa à cotés de la mystérieuse femme elle pu lui remettre une autre entaille sur l'épaule, la blessure était en forme de croix, suite à se coup il s'écroula sur le sable tiède, ses force se vidée.

Petit à petit la bête repris des trait humain quand il était entièrement humain, il se mis sur le dos, la blessure lui fessait un mal de chien et dit :


-Pitié je sais pas c'est quoi un démon ! Mais je suis pas ce genre de truc, je ne sais même pas qui je
suis ni où je vais, je veux juste vivre. Le garçon tomba dans les pommes.Puis l'autre bête se mis entre les deux personne et lança un regard à glacer le sang.
La chasseuse essuya sa dague et la rangea en avança toujours vers eux :

"Alors tu n'est pas un Démon...Qu'est-ce que tu peux être ? pfff Et toi la bête, qui es-tu ? Je suppose que toi non plus tu n'es pas un Démon?"

Kayako continua d'avancer vers le garçon sans s'occuper de l'animal, arrivé à côté de la bête, celui-ci se replaça devant le garçon près à attaquer.Son regard ne faisait pas peur à Kayako, elle dit:

"Laisse moi passer ! Si vous n'êtes pas des Démons vous ne m'interresser pas... laisse moi voir la blessure de ce gamin.."
La femme s'accroupi au côté du garçon, puis en le prenant tout doucement, elle posa la tête du garçon sur son épaule pour voir sa blessure au dos:

"Je vois, je t'ai donc encore plus ouvert ta plaît... Normalement je j'achève mes victimes mais je ferais une exception.."

Kayako posa sa main sur la blessure puis une lumière blanche apparu. La chasseuse étant jeune avait appris quelque sort de soin sous les regards caché des ses parents adoptifs mais malheureusement elle ne pouvait l'utiliser sur elle même.
La blessure se refermer de peu à peu, mais elle ne pouvait pas se refermer complètement.

" J'ai su qu'il y avait une Oasis pas loin, tu ferais  mieux d'emmener ce garçon là bas. Je vous accompagnerez, si d'autres bêtes sauvage devait apparaître, tu ne pourrais pas le défendre assez longtemps.. Allons-y"

La chasseuse prit les devant et avança. *J'en apprendrais surement plus sur lui quand il sera de nouveau conscient*
Revenir en haut Aller en bas
p.b bassworld
DownHunter
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 21

Votre personnage
Nom du Héros: Giorgo delgateriosa [Philanthrope]
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Mar 13 Aoû - 20:43

"Laisse moi passer ! Si vous n'êtes pas des Démons vous ne m'interresser pas... laisse moi voir la blessure de ce gamin.." dit la mystérieuse femme à Wolf, qui s'écarta

"Je vois, je t'ai donc encore plus ouvert ta plaît... Normalement je j'achève mes victimes mais je ferais une exception.."

Puis elle cicatrisa la blessure de zippo, puis dit :

" J'ai su qu'il y avait une Oasis pas loin, tu ferais  mieux d'emmener ce garçon là bas. Je vous accompagnerez, si d'autres bêtes sauvage devait apparaître, tu ne pourrais pas le défendre assez longtemps.. Allons-y"

Puis, elle pris les devants, pour indiquer la direction, c'est dans une lumière éblouissante que Wolf repris une forme humaine, l’œil toujours bandé c'était une femme d'âge mur de long et fin cheveux blanc lui tomba jusqu'au les reins, elle était svelte et élancer et portait une tunique blanche, puis d'une voix douce elle dit :

-Je ne garderais pas cet apparence longtemps donc je vais être brève, qui est-tu ? Je remercie ton aide mais tu est une chasseuse de démon, donc si tu est ici, tu dois y être pour l'esprit des sables ? Un démon reptilien, je suis prêt à t'accorder mon aide, car il se rapproche des wardog que je protège et je dois à tout prix les protéger. *Ce n'est pas un démon mais je peux me servir d'elle pour qu'elle tue le deuxième menace des wardog, elle n'a pas l'air de connaître cet région *

Puis Wolf repris sa forme d'esprit céleste, et mis Zippo sur son dos et le groupe se remis en route


*C'est froid, sa coule ? Hein, de l'eau fraiche coule sur mon front * Tout d'un coup zippo se réveilla , sa blessure avait été soigné et il avait un morceau de tissu imbibé d'eau sur le front, il sentit un violent mal de crâne.
(Tu a mal à la tête ? C'est normal ce sont les hormones de transformation qui sont bousculé tu dois y résister d'ici une heure ou deux sa ira mieux )
( J'y comprend rien on s'en est sorti des griffes de cet folle ?)
(Cet « folle » t'a sauvé et puis elle s’appelle kayako)

Zippo se leva et s'approcha du point d'eau, et vit un visage étrange, ses cheveux avait légèrement poussé mais ils étaient toujours ébouriffé voir plus , mais le plus choquant c'est qu'ils avait viré aux noir, en y regardant plus nativement ses yeux était d'un rouge pâle,il ouvrit grand la bouche et vis des canines très pointue, un petit craquement fit frémir ses oreilles il se retournera d'un coup sec et vie kayako

-Pourquoi tu m'a sauvé ? demanda-t-il
Revenir en haut Aller en bas
Kayako Shu
Général
Général
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 22

Votre personnage
Nom du Héros:
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Mer 14 Aoû - 15:45

C'est dans une lumière éblouissante que l'animal repris une forme humaine, l’œil toujours bandé c'était une femme d'âge mur de long et fin cheveux blanc lui tomba jusqu'au les reins, elle était svelte et élancer et portait une tunique blanche, puis d'une voix douce elle dit :

-Je ne garderais pas cet apparence longtemps donc je vais être brève, qui est-tu ? Je remercie ton aide mais tu est une chasseuse de démon, donc si tu est ici, tu dois y être pour l'esprit des sables ? Un démon reptilien, je suis prêt à t'accorder mon aide, car il se rapproche des wardog que je protège et je dois à tout prix les protéger.

" Un Démon tu dis ? Intéressant, D'accord va pour ton aide, Mais tu me laisse le tuer ! Allons-y"

Arrivé près de l'oasis, Kayako s'éloigna des deux autres . Le garçon se leva et s'approcha du point d'eau, et vit un visage étrange, ses cheveux avait légèrement poussé mais ils étaient toujours ébouriffé voir plus , mais le plus choquant c'est qu'ils avait viré aux noir, en y regardant plus nativement ses yeux était d'un rouge pâle,il ouvrit grand la bouche et vis des canines très pointue, un petit craquement fit frémir ses oreilles il se retournera d'un coup sec et vie kayako:


-Pourquoi tu m'a sauvé ? demanda-t-il

La jeune femme se tourna vers lui avant de dire:

"Hm, Tu est un drôle de spécimens toi, puis ta copine à l'air d'en savoir sur les Démons... Pourquoi t'ai je donc sauvé ? Je n'ai pas de réponse à sa, d'habitude j'achève les petits gamins comme toi, mais tu n'es pas comme les autres... Laisse moi t'accompagner jusqu’à ' à l'esprit des sables."

Elle s'avança vers le gamin, posa sa main sur sa tête avant de l'observer de plus près.

"Bien on y va ? Si tu es prêt plus vite parti, plus vite j'en fini avec cette créature !"



Revenir en haut Aller en bas
p.b bassworld
DownHunter
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 21

Votre personnage
Nom du Héros: Giorgo delgateriosa [Philanthrope]
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Ven 16 Aoû - 15:29

-Pourquoi tu m'a sauvé ? Dit zippo

La jeune femme se tourna vers lui avant de dire:

"Hm, Tu est un drôle de spécimens toi, puis ta copine à l'air d'en savoir sur les Démons... Pourquoi t'ai je donc sauvé ? Je n'ai pas de réponse à sa, d'habitude j'achève les petits gamins comme toi, mais tu n'es pas comme les autres... Laisse moi t'accompagner jusqu’à ' à l'esprit des sables."

(T'a foutue quoi Wolf ?)
(Rien, elle à l'air puissante elle pourras te protéger de toi même, et nous serons peut être un peu mieux intégré dans les village bref il faut la garder en vie)
( Et si je suis pas d'accord pour me trimbaler cet psychopathe?)
(Tu n'a pas le choix ! C'est un ordre)
(pff, mais c'est quoi cet histoire de démon, et esprit des sables?)
(Mon plan pour faire de toi un vraie esprit céleste, et arrête de parler tu va la faire attendre)

Puis la tueuse se rapprocha de lui, il ne broncha pas, en ayant confiance en wolf elle posa sa main sur ses cheveux et s’occulta, Zippo eu une envie, de la mordre, certes il la savais dans son camp et son bon sens le pousse à lui faire confiance mais une partie un peu plus sauvage se réveilla en lui, sa me lui était jamais arrivé, il se mis à serrer les dents et entendit
(Calme toi Zippo), peu à peu il repris le contrôle de son corps avant que la tueuse de démon dit :

-Bien on y va ? Si tu es prêt plus vite parti, plus vite j'en fini avec cette créature !
Après un petit silence, il répliqua
-Ouai on y va , Wolf dit que l'esprit des sables se trouve à la frontière, mais va y faire assez sec, lors de cet période Wolf avance vite je ne sais pas comment tu pourra nous suivre....(Laisse vous pouvez monter à deux ne t'inquiète pas, je vais pouvoir tenir) bien on va monter sur wolf.

Zippo se plaça à l'avant, le sable était chaud, et ses pied était nu car lors de la transformation de cet nuit, ses chaussure se sont cassé, ensuite Kayayo se plaça derrière, le trio s'éloigna de ce monde de bourge,de luxure et de superficielle zippo se sentais revivre, c'est tout de ce don il avait besoin, il n'a pas de passé donc il va construire son futur, sans personne pour le contrôler ni contrainte, la nature sauvage, comme son corps petit à petit il s’endormit sur wolf, toujours agrippé à sa crinière. Le soleil se couche une fois de plus, mais la température frôle encore les 30degrès, mais ils était bientôt à la tanière du monstre, wolf ce stoppa net et zippo traduisit ses pensée

-C'est ici, il faudra être prudent nous somme sur son terrain de chasse

Il y avais du sable de roche tout craquelé, une plaine plate à perte de vue, malgré que le soleil se sois caché, il fessais encore assez chaud (les nuits sont chaude ici contrairement à dj'ar ) le spectacle était agréable à voir, mais un bruit presque inaudible parvins aux oreille des deux esprit céleste et zippo dit :

-Attention, tu est prête, car il arrive. (zippo ont ne prend pas de risque inutile, et nous la laissons l'achever)

Le sol se mis à trembler et à cracher de la poussière blanche,aveuglant ainsi le groupe, soudain zippo se fit percuter violament, ce coup mis le feu aux poudre, il commença à se transformer en monstre, et la bave coula de sa gueule abritant des dents tranchante comme des épée, il put lancer un rapide coup d’œil à la bête qui venais de ce mettre sur ces pattes arrière. Un gigantesque scorpion cyclope, avec une énorme carapace doré sur le dos et une peau solide rougeâtre sur les membres, sa queue était articulé et très grande, la pointe délivre un poison mortel qui tue dans la minute, même avec une quantité infime, il se mis à hurler son cris est perçant et puissant le sol se fissura de plus belle, il posséder deux grande pince à l'avant, mais il rester assez lent, soudain il se lança sur zippo, qui lui sauta dessus à son tour, il remarqua son point faible les articulations alors il lui monta au cou et le mordit à cet endroit, après quelque seconde accroché à sa chair il lâcha prise, le monstre recula, pour recharger de plus belle, mais sur kayako cet fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Kayako Shu
Général
Général
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 22

Votre personnage
Nom du Héros:
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Dim 18 Aoû - 14:34

Zippo se plaça à l'avant, le sable était chaud, et ses pied était nu car lors de la transformation de cet nuit, ses chaussure se sont cassé, ensuite Kayayo se plaça derrière, le trio s'éloigna de ce monde de bourge,de luxure et de superficielle zippo se sentais revivre, c'est tout de ce don il avait besoin, il n'a pas de passé donc il va construire son futur, sans personne pour le contrôler ni contrainte, la nature sauvage, comme son corps petit à petit il s’endormit sur wolf, toujours agrippé à sa crinière. Le soleil se couche une fois de plus, mais la température frôle encore les 30degrès, mais ils était bientôt à la tanière du monstre, wolf ce stoppa net et zippo traduisit ses pensée

-C'est ici, il faudra être prudent nous somme sur son terrain de chasse

" Je vois, surtout ne reste pas dans mes jambes gamin, j'aimerais pas que tu sois blessé !"

Il y avais du sable de roche tout craquelé, une plaine plate à perte de vue, malgré que le soleil se sois caché, il fessais encore assez chaud, le spectacle était agréable à voir, mais un bruit presque inaudible parvins aux oreille des deux ..
La jeune femme, sortit ces deux dagues et se mit en position de combat.
Un gigantesque scorpion cyclope, avec une énorme carapace doré sur le dos et une peau solide rougeâtre sur les membres, sa queue était articulé et très grande, la pointe délivre un poison mortel qui tue dans la minute, même avec une quantité infime, il se mis à hurler son cris est perçant et puissant le sol se fissura de plus belle, il posséder deux grande pince à l'avant, mais il rester assez lent, soudain il se lança sur zippo, qui lui sauta dessus à son tour, il remarqua son point faible les articulations alors il lui monta au cou et le mordit à cet endroit, après quelque seconde accroché à sa chair il lâcha prise, le monstre recula, pour recharger de plus belle, mais sur kayako cet fois-ci.

" Viens par ici..."

La jeune femme esquiva avec classe pour atterrir au côté de la bête, elle prévenu Zippo et son esprit que c'était son combat et qu'elle ne voulait en aucun cas qu'ils intervienne. Le monstre fit une roulade pour pouvoir écraser la chasseuse mais celle-ci sauta au dessus de la bête pour atterrir de l'autre côté. Kayako récita une incantation de magie noir avant de le lancer sur le monstre. Celui-ci le pris en plein visage.

* Il sait encore transformé en monstre...* en regardant Zippo

Le monstre repris ces esprit et poussa un cri énorme, il se dirigea cette fois vers le garçon et lui donna un coup de patte asse violent qui l'envoya un peu plus loin:

" Héé C'est pas lui ta cible ! "
Revenir en haut Aller en bas
p.b bassworld
DownHunter
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 21

Votre personnage
Nom du Héros: Giorgo delgateriosa [Philanthrope]
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Mer 11 Sep - 14:46

le monstre recula, pour recharger de plus belle, mais sur kayako cet fois-ci.

" Viens par ici..."

La jeune femme esquiva avec classe pour atterrir au côté de la bête, elle prévenu Zippo et son esprit que c'était son combat et qu'elle ne voulait en aucun cas qu'ils intervienne. Le monstre fit une roulade pour pouvoir écraser la chasseuse mais celle-ci sauta au dessus de la bête pour atterrir de l'autre côté. Kayako récita une incantation de magie noir avant de le lancer sur le monstre. Celui-ci le pris en plein visage.
Le monstre repris ces esprit et poussa un cri énorme, il se dirigea cette fois vers Zippo
(Riposte zippo!) Les appel de wolf était inutile car zippo avait laissé tout son cotès animal le contrôler, juste avant que la pince le touche, il sauta pour esquiver, et le griffa le monstre recula exagérément le coup de zippo le brûlais sans qu'il puisse se remettre sur pied zippo lui fonça sur lui Kayako cria " Héé C'est pas lui ta cible ! " mais zippo ne voyais plus rien à pars le monstre, avant de l'atteindre celui-ci s'enfonça dans le sol ne laissant qu'un troue béant sans réfléchir zippo le suivis (merde c'est pas bon zippo reprend toi ! Tu dois te calmer et reprendre le contrôle de ton corps ou tu ne seras jamais un esprit céleste!) puis wolf partit rejoindre laissant kayako derrière
Revenir en haut Aller en bas
Kayako Shu
Général
Général
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 22

Votre personnage
Nom du Héros:
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Sam 14 Sep - 17:58

Le monstre ayant laissé un trou derrière lui, sous le regard de Kayako, le garçon suivi de son animal , entra pour poursuivre la bête. La chasseuse avait remarqué quelque chose d'étrange sur Zippo, il était devenu incontrôlable. Elle ne réfléchissa pas plus longtemps et entra dans le trou creusé par le monstre.

Ne savant pas où il pouvait l'emmener elle s’agrippa contre les parois du tunnel avec ces dagues pour ne pas descendre  trop vite. Un peu plus bas, elle aperçu une lumière. Elle lâcha les parois pour atterrir dans de l'eau quelque mètre plus bas . L'eau n'était pas profond, elle arriver en dessous des genoux de la femme:

" Qu'est-ce que... Où nous a t-elle emmené cette satané bestiole ?!"

Elle observa bien autour d'elle mais aucune trace du monstre et de celle du garçon. Elle vit un peu plus loin un autre passage qui avait l'air lui aussi creusé par l'énorme bête mais celle-ci ne se diriger pas vers le sol.
Kayako pris ces dagues en mains et parti en direction du deuxième tunnel.

* J’espère que se gamin ne l'a pas tuer, il ne manquerai plus que sa !*
Revenir en haut Aller en bas
p.b bassworld
DownHunter
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 21

Votre personnage
Nom du Héros: Giorgo delgateriosa [Philanthrope]
Profil du Personnage Principal:
Armes et Techniques:

                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo  Sam 5 Oct - 18:16

Zippo courais à vive allure, il entendait a peine les paroles de wolf, tout d'un coup il s'arrêta il venait de perdre la trace du monstre tout de suite après wolf le rattrapa et lui demanda de ce calmer une dernière fois :

-( Ne te laisse pas envahir par ton instinct bestial, ou je serais obligé de te tuer!)
-(Hein, que.....désolé je n'était plus maître de mon corps, je m’excuse)
-( Bien tu a repris le contrôle de ton corps c'est ce qui compte, par contre je le sens mal d'être entrée dans ce tunnel!)
-(Oui vu que son odeur est encrée dans chaque grain de sable donc il est impossible de le pister)

Soudain un dard sortie du sol et transperça le flanc de zippo détruisant au passage quelques cotes (Noooooooooon zippo!!!!!) wolf mordit la queue du monstre et d'un puissant coup de mâchoire qui fit vibrer le sol il sépara la queue en deux partie, le monstre sortie du sol et kayako arriva en courant wolf la regarda (maintenant c'est à toi de jouer chasseuse de démon!)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




                                 
MessageSujet: Re: Le départ de Zippo 

Revenir en haut Aller en bas
 

Le départ de Zippo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Philanthrope :: Coin RP :: Empire d'Ephedaire :: Djas'ra-